Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/11/2017

La beauté parfaite n’est pas un don de Mère Nature

 
femme pub.jpg
 
 
Depuis la nuit des temps, on préfère ce qui est beau à ce que ce qui l’est moins. Nous vivons dans une société qui valorise trop l’image physique. Les plus beaux sont les plus chanceux et les plus appréciés par les autres. Chacun de nous, a sa propre apparence, une apparence qui un impact sur notre vie : la vie sentimentale, la vie professionnelle et la vie sociale.

J’approuve cette idée parce qu’elle n’est pas fausse même si je trouve quand même, qu’une forte personnalité est bien capable d’impressionner les autres et d’aider tout un chacun à trouver la place qu’il mérite. La beauté physique est importante.  Toutefois, pour avoir une vie meilleure, être beau n’est pas l’unique critère.
Ce n’est pas pour discuter ces deux points de vue que j’ai décidé d’écrire ces quelques mots. Normalement, je devais commencer par indiquer l’idée que j’ai souhaitée évoquer.

J’écris pour le web n’est-ce pas ? Bon, ce n’est pas grave…Je ne suis pas en train d’écrire pour référencer un site sur la chirurgie esthétique ni pour donner des leçons sur la rédaction web. Ce que je souhaite dire est que je ne crois nullement que la beauté présentée par les médias est vraiment le don de Mère Nature.


De quelle beauté parle-t-on en fin de compte ?


Chaque société détermine ses propres canons de beauté : la société européenne par exemple, admire la minceur. En Afrique on aime les femmes rondes. Au brésil, pour être considérée belle, il faut avoir des fesses bien rebondis. Aux Etats-Unis, l’image physique n’est attractive que si elle affiche des caractéristiques qui sortent de l’ordinaire : de très gros seins, des pommettes hausses, des lèvres épaisses…Et pour répondre aux canons de de beauté, il ne faut pas se contenter de ce que nous avons acquis de la part notre Mère Nature.

 Il faut plutôt faire beaucoup d’efforts : suivre un régime et se priver de manger beaucoup de choses, faire du sport régulièrement, agrandir ses seins ou réduire leur volume à l’aide d’une chirurgie esthétique, porter des implants fessiers pour améliorer le volume de ses fesses sans oublier que pour passer sous le bistouri, il faut aussi surmonter ses peurs et accepter de prendre le risque. (Une opération esthétique est avant tout un acte chirurgical qui peut induire certaines complications).

Bref, les femmes physiquement parfaites que nous présentent les médias et les magazines de beauté comme étant les plus belles au monde exposent une beauté qui n’est pas réellement naturelle, qui est le fruit d’un nombre interminable d’efforts : dépenser pour porter des habits chers, passer sous le scalpel pour faire une chirurgie plastique.  Elles sont aussi adeptes des interventions esthétiques non invasives : peeling, injections d’acide hyaluronique, injection Botox, facettes dentaires, traitement des vergetures par laser…

Bref, si vous souhaitez qu’on parle de vous, de votre apparence physique alors sachez qu’il y a du travail à faire.  Si vous n’envisagez pas une carrière de top model, je vous conseille de rester toujours égale à vous-même. 
 
Si vous avez un défaut inesthétique qui vous gêne, optez pour une solution radicale et débarrassez-vous de vos complexes.  Mais, n’exagérez pas pour ne pas tomber sous les griffes de la tyrannie de la beauté et pour ne pas concentrer toute votre attention et toute votre vie sur votre image physique en croyant que la perfectionner est le seul moyen de vous rendre heureuse. Kate Medellton a aussi des rides, Kim kardashan n’est pas la femme parfaite. N’oubliez pas l’effet de la baguette magique de Photoshop !